Grossesse sereine 10 conseils

Dernière mise à jour : 19 janv. 2021

La grossesse est une parenthèse enchantée. J’ai savouré chaque moment de ma grossesse. Je me sentais en plénitude. Jusqu’à la veille de mon accouchement, j’étais en forme. Voici dix principes que j’ai appliqués pour vivre ma grossesse sereinement. Je vous souhaite une belle grossesse.

1) Communiquer avec votre bébé

La grossesse est un moment unique qui vous permet de communiquer avec votre bébé sans attendre sa naissance. Même lorsque vous ne le sentez pas encore bouger, vous pouvez lui adresser des mots doux. Les bébés sont très sensibles au toucher, profitez en pour vous masser le ventre dès que vous avez l’occasion. Chaque soir vous pouvez instaurer un rituel de massage seule ou avec votre partenaire. Les bébés sont également très réceptifs aux bruits, si vous aimez chanter, faire de la musique, ou tout simplement en écouter, donnez-vous à cœur joie. Vous pouvez aussi lui écrire dans un journal, ou lui écrire des mails sur une boite mails ouverte à son nom. Votre bébé est connecté à vous et à vos émotions. Si vous ressentez un inconfort ou une angoisse, dîtes lui que vous ne vous sentez pas bien à ce moment là, mais que cela n’a rien à voir avec lui, que c’est votre émotion pas la sienne.

J'ai créé une méditation pour communiquer avec votre bébé.

2) Être dans la gratitude

La gratitude est un état de grâce, qui signifie être reconnaissant et joyeux des cadeaux de la vie. Attendre un bébé est un magnifique cadeau de l’univers. Vivez chaque jour en étant consciente de la chance que vous ayez de porté la vie. Si vous vous observez en ayant des pensées négatives, chassez-les et repenser à votre bébé, et à la joie que cela vous procure.

3) Se reposer suffisamment

La grossesse est fatigante, surtout lors du premier et du troisième trimestre. Il est important de ne pas attendre d'être en congé maternité pour se reposer, mais de commencer dès le début de grossesse. Ma sœur m’a offert un coussin d’allaitement, je ne pouvais plus m’en passer pour dormir. Il permet de dormir sur le côté en se lovant contre le coussin. Faites des siestes dès que vous en avez l’occasion et que vous en ressentez le besoin. Si vous travaillez, n’en faites pas trop, réduisez la cadence. Dans certaines conventions collectives, votre durée de travail est réduite durant la grossesse. Ce qui est souvent épuisant c'est le transport, voyez si vous pouvez faire du télétravail. Cela vous permettra de glisser une sieste sur votre pause. Dès que vous commencez à ressentir les prémisses de la fatigue, demandez à être arrêter. J’ai eu un premier arrêt de 3 semaines à 24 SA, j’ai repris 2 semaines et je me suis définitivement arrêtée à 29 SA, je n’ai pas attendue mon congé maternité à 35 SA. Lorsque les signes d'épuisement arrivent, vous avez déjà dépassé vos limites. Cela vaut également pour toutes les taches quotidiennes. Ne vous acharnez pas sur votre ménage ou tout autre activité qui peut attendre ou être faite par quelqu’un d’autre.

4) Utiliser la médecine douce, éviter les médicaments

Il y a de nombreuses pratiques qui soulagent les maux de grossesse et les préviennent. Dans certaines cultures comme en chine on n’attend pas d’être malade pour aller chez le médecin, sinon c’est qu’il a mal fait son travail. Ma vision est de maintenir une bonne santé et une bonne immunité, et pas se concentrer sur la symptomatologie (étude des maladies). Lors de ma grossesse, j’ai été une fois par trimestre chez un ostéopathe et un acuponcteur, sans ressentir la moindre douleur au préalable. Le reiki, et la réflexologie plantaire sont également très efficaces. Si vous souffrez d’un petit désagrément (sans gravité tel qu’un rhume, des nausées..) éviter les médicaments qui ne guérissent pas mais masquent le symptôme, recherchez une solution naturelle (citron, miel, gingembre, ail, oignon, plante diverses ...)

5) Pratiquer un sport doux

Faire une activité physique régulière adaptée à la grossesse est très bénéfique. Cela permet de stimuler la circulation, de maintenir les muscles, de prévenir les différents maux et d’améliorer votre état émotionnel. Enceinte je suivais un cours par semaine de yoga et de piscine, et je marchais en pleine nature plusieurs fois par semaine. Vous pouvez également faire des exercices de gymnastique, il existe plusieurs vidéos sur internet qui expliquent les mouvements.

6) Chouchouter votre corps

A partir du troisième mois, vous pouvez profiter d’un massage spécial femme enceinte. La grossesse est également l’occasion de prendre soin de votre visage et de vos cheveux. Chez l'esthéticienne ou le coiffeur éviter tous les produits chimiques, si vous souhaitez une coloration opter pour le végétal. Ce n'est pas le moment propice pour vos ongles (le vernis et les gels contiennent de nombreux produits toxiques), préférez un soin du visage et/ou du corps avec des produits biologiques. Je me suis offert cinq massages du corps et deux séances de Watsu. Contraction des mots « water » et « shiatsu », cette technique de détente se déroule dans une eau chaude, où le praticien berce la future maman en douceur, à travers une série de mouvements : étirements, vrilles, flexions, extensions... C’est une expérience extraordinaire, un moment magique de communion avec notre corps, et notre bébé. L'eau nous berce, nous enveloppe. L’énergie vitale circule dans tout le corps, ce qui permet à la fois de se relaxer et de guérir ou prévenir des différents maux de grossesse.

7) Manger équilibré

Il n’est pas nécessaire de manger deux fois en quantité, vous pouvez manger légèrement plus, mais l’important est la qualité. Privilégiez les produits bruts non transformés, les fruits et légumes de saison, locaux et biologiques. Éviter le sucre transformé qui augmente les risques de provoquer du diabète gestationnel et qui est une véritable drogue. Si vous avez un petit creux dans la journée, prenez un fruit et des oléagineux. Les dattes sont excellentes, elles aideraient lors de l’accouchement en facilitant le travail musculaire, dont celui de l'utérus.

8) Se relaxer et se libérer des angoisses

Afin de se relaxer et d’apaiser son mental et ses émotions, plusieurs activités sont excellentes comme la méditation, le reiki, la sophrologie, l’hypnose… mais également des loisirs de la vie quotidienne tant que nous les faisons en pleine conscience, c’est-à-dire concentrée sur le moment présent, comme la lecture, la cuisine, la couture, le temps passé avec nos animaux de compagnie …

Travailler sur vos doutes et angoisses si vous avez. Libérer tout ce qui remonte. Tout ce que vous pouvez éliminer enceinte est une belle occasion, cela permettra à votre bébé de venir au monde dans un climat plus serein et apaisé. J’ai fait plusieurs séances chez une hypnothérapeute durant ma grossesse qui m’ont permis de m’alléger. J'ai créé une liste de 22 affirmations positives pour une grossesse sereine.

9) Passer des moments complices avec votre partenaire

Après l’arrivée d’un bébé les premiers temps sont souvent intenses. Profitez de moments à deux tant qu’il n’est pas encore là. Même si vous avez déjà des enfants, essayez de prendre un peu de temps pour votre couple, surtout pendant le second trimestre qui est la période où vous serez la plus en forme.

10) Anticiper les préparatifs

Je vous conseille de ne pas attendre votre congé maternité et les dernières semaines pour vous atteler aux préparatifs de l’arrivée du bébé. Préparez la chambre (Même si vous comptez suivre les recommandations pour qu'il dorme au minimum les 6 premiers mois avec vous), toutes les affaires du bébé et la valise pour la maternité si vous n’accouchez pas à domicile. Je conseille de le faire avant le 7ème mois, dès que vous en avez envie. Ainsi vous serez tranquille pour votre fin de grossesse si tout est déjà prêt niveau logistique, vous pourrez vous consacrer à votre bien bien-être.


Vidéo sur le sujet :


6 vues0 commentaire