• Mamoune Spirit

Tomber enceinte juste après une fausse-couche

Après ma fausse couche en octobre dernier, comme je le disais dans cet article, j’ai consacré mon énergie sur ma guérison.


En novembre j’ai eu plusieurs signes et vécus des synchronicités liés à la grossesse. J’ai rêvé d’être enceinte, d'enfants, j’ai rêvé d’une amie enceinte... J’ai vu beaucoup de nombres magiques, je me souviens notamment de 22 222 du kilométrage de la voiture. J’avais l’habitude de ressentir mon ovulation, et vers le 14 novembre j’ai cru la sentir. J’ai les seins très sensibles surtout lors de l’allaitement, une libido plus élevée…


Je suis quelques vidéos de guidance, et j’avais des cartes de fertilité, d’enfant, de vœux qui se réalise . J’ai aussi fait mon propre tirage concernant la grossesse et le résultat des cartes était concluant. J’avais aussi des pubs de tests de grossesse lorsque je regardais une vidéo YouTube. Je prenais ça comme un signe que novembre allait être le bon mois. Mais j’avais ce petit doute, donc je voulais attendre la fin du mois et repousser le test.


Nous avons invité mes voisins à l’apéro, et j’ai bu à peine une coupe de champagne, juste après j’étais dans une fatigue extrême et j’ai dormi profondément pendant la sieste de mon fils. Je me suis dit je suis sûrement enceinte.


Le lendemain dernier jour du mois je me décide à faire un test, habituellement cela met quelques minutes à réagir, là aucun doute, la deuxième barre s’est affichée toute de suite rouge vif. Je file faire une prise de sang au laboratoire. Lors du résultat aucun doute le taux est très élevé plus de 80 000. Wouah… Probablement que la grossesse avait commencé un peu plus tôt que prévu. J’ai fait une échographie de datation : 24 octobre. Wouah soit le même mois que ma fausse-couche, je ne m’y attendais pas. Je pensais dans mon fort intérieur que mon ovulation datait de novembre, mais non mon corps était guéri et prêt pour cette nouvelle aventure.


Quand je lis que certains personnels soignant conseillent d’attendre le retour de couche avant de reprendre les essais, je ne comprends pas. Selon moi le bon moment est propre à chaque couple, prenez le temps dont vous avez besoin, mais si comme moi dès le début vous mettez tout en place pour guérir, et que vous êtes prête, pourquoi encore attendre ?
15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout