• Mamoune Spirit

Préparer un accouchement physiologique

Dernière mise à jour : 26 nov. 2020

Je vais vous présenter les 4 techniques que j’ai pu expérimentées pour mon premier accouchement, ainsi que l’hyponatale qui me tient à cœur. La sécurité sociale rembourse 8 séances de préparation à l’accouchement dispensées par une sage-femme, mais si vous le souhaitez vous pouvez financer vous-mêmes des pratiques complémentaires.

Haptonomie

Le mot haptonomie vient de 2 mots grecs hapsis / haptein désignant le toucher, le lien, le tact et nomos qui signifie la norme, la règle. L’haptonomie est la discipline du « toucher affectif ». Cette méthode permet de créer une connexion forte entre le bébé et les deux parents. Les séances se déroulent en couple pour préserver l’intimité. Le bébé perçoit les attouchements prodigués par ses parents à travers la paroi du ventre de sa mère. Il y est très sensible et y répond positivement. Les gestes sont accompagnées de paroles adressées au bébé. Le point fort de l’haptonomie est que le partenaire est inclut pleinement. Lors des séances mon mari entrait en connexion avec notre bébé, et cela me permettait également de me détendre.

Aquaprenatale

Si comme moi vous adorez l’eau, l’aquaprénatale (appelé parfois aquagym prénatale) est fait pour vous. Cela permet de se relaxer d’un point de vue à la fois psychologique et physiologique pendant la grossesse. Enveloppée dans l’eau, la femme enceinte peut bouger librement sans sentir le poids de son corps, vous aurez l’impression d’être légère et de flotter. Cela travaille :

  • L’oxygénation pour respirer correctement

  • La circulation veineuse et lymphatique

  • La mobilité des articulations pour libérer les tensions

  • L'assouplissement du périnée pour faciliter l’accouchement

  • La tonification en douceur de la masse musculaire

La séance termine souvent par un moment de pure détente et de connexion avec votre bébé. Je me souviens que mon loulou bougeait beaucoup, pour me montrer qu’il appréciait autant que moi ce moment.

Yoga prénatal

Le yoga prénatal se compose de postures de yoga spécialement adaptées aux femmes enceintes. Cela entretient tout le corps en tonicité et souplesse, et notamment de maintenir le dos afin de diminuer les douleurs fréquentes liées à la grossesse. Cette pratique travaille également la respiration pour une meilleure oxygénation et une relaxation pour une grossesse plus détendue. Les moments de méditation et visualisation stimulent la connexion avec votre bébé. Cela permet aussi d’apprivoiser les changements de son corps, et d’assouplir le périnée.

Tout comme les pratiques précédentes, je sentais souvent mon bébé durant mes séances. J’ai suivi des cours dès le désir de grossesse jusqu’à une semaine avant l’accouchement. Vous pouvez le pratiquer en groupe, mais également avec un professeur à domicile ou suivre des cours via internet.

Sophrologie

La sophrologie vient de 2 mots grec sôs « harmonie » et phren, « esprit ». Au travers de techniques de relaxation, de respiration, de mouvements corporels et de visualisations positives, elle aide à acquérir une meilleure harmonie entre son corps et son esprit. Cela permet dépasser les angoisses liées à la grossesse et à l’accouchement, d’appréhender différemment la douleur et de se préparer sereinement à la naissance. Elle est également utile pour gérer les problèmes de sommeil durant la grossesse. Dans un état méditatif, guidée par la voix du sophrologue, la future maman visualise le déroulement de l’accouchement de façon positive, ainsi que la joie des premiers moments avec son bébé. L’objectif est de créer une bulle de bien être, de détente, même dans les cas où l’accouchement serait compliqué. Cette pratique permet également de se connecter à son bébé. J’ai la chance d’avoir découvert cette méthode lors de la préparation de mon mariage avec une amie sophrologue, et cela m’a aidé tout au long de ma grossesse.

Hypoprénatale

L’HypnoNatal est une technique de préparation à l’accouchement basée sur l’hypnose, créée par l’ hypnothérapeute Lise Bartoli. L’hypnose induit un état de légère modification de conscience dans lequel la future maman oriente son attention en vue d’une relaxation à la fois corporelle et mentale. Tout comme la sophrologie, la méthode se base sur des visualisations d’images et des suggestions positives. Cela agit également sur l’amélioration du sommeil. Comme toutes les méthodes que je vous ai présentées, celle-ci ne manque pas à la règle, elle permet également de mieux se connecter avec son bébé.

J’ai fait plusieurs séances d’hypnose ericksonienne, et d’hypnose sajece, je connais donc la grande force de l’hypnose. Mais je n’ai pas pratiqué cette technique périnatale, j’ai hâte de pouvoir la tester.

J’ai également suivi des cours de préparation collectifs à la maternité, qui ne m’ont pas été utiles. Je savais déjà tout le contenu à travers mes différentes lectures, et ils m’ont semblés long et reverbatifs. Par contre j’ai apprécié chacune des autres pratiques. Pour mon second accouchement je ferai l’hynoprénatale pour mes séances remboursées, et en supplément du yoga et de l’aquaprenatale. A vous de voir ce qui résonne avec vous.
4 vues0 commentaire